Le Collectif démocratie et libertés
Signer la pétition

Agenda du Collectif Nous contacter.
La carte des caméras de vidéosurveillance à Paris. Testez vous sur la vidéosurveillance.

    

Qui sommes-nous ?

- Act-up (Paris)
- Alternative Libertaire (Paris)
- Les Alternatifs (Paris)
- Les Amis de Tolbiac / Le Barbizon (Paris 13)
- Association Cité Prost (Paris 11)
- Association Saint-Bernard (Paris 11)
- Estampe et Art Populaire (Paris 20)
- ATTAC (Paris 12)
- Cap21 (Paris)
- Chemins verts (Paris 11)
- Le Collectif 12 (Paris 12)
- Comité Métallos (Paris 11)
- Commune libre d’Aligre (Paris 12)
- La Coopérative (Paris 18)
- Fondation Copernic
- L’IPAM
- LDH Paris 10/11
- LDH Paris 12
- LDH Paris 13
- LDH Paris 18
- LDH Paris 20
- Le MRAP (Paris)
- Le Moulin à café (Paris 14)
- Le NPA (Paris)
- L’Ogresse (20e)
- Le Parti de Gauche (Paris)
- Le PCF (Paris)
- Privacy France (Big Brother Awards)
- Souriez, vous êtes filmés
- Sud PTT (Paris 12)
- Sud Ville de Paris (Paris)
- Union syndicale Solidaires (Paris)
- Urbanisme & démocratie (Paris 14)
- Les Verts (Paris) ...





Problèmes d'affichage ou pour signer la pétition ?


Détail du vote sur la vidéosurveillance

mercredi 25 novembre 2009, par CDL

Nous venons d’avoir le détail du vote public sur la vidéosurveillance.

Pour : 112 (32 UMP, 4 Centre et Indépendants, 5 MRC et 71 des 73 éluEs socialistes).

Contre : 16 (les 9 éluEs Verts, 2 PG et 5 des 8 communistes).

Abstention : 1 socialiste, 1 apparenté socialiste et 2 adjoints communistes (le 3eme conseiller parisien communiste n’a pas participé au vote).

Nous remercions les conseillers de paris ayant voté contre ce plan pour leur défense énergique et courageuse de nos libertés (signalons les "problèmes techniques" coupant systématiquement leur micro à chaque intervention).

Si vous n’avez pas suivi le conseil hier soir, sachez que la délibération est votée mais loin d’être appliquée.

Un recours a été déposé suite au regroupement des 1000 amendements pour 1000 caméras dans un sous-amendement. Cette pratique s’opposant au droit inaliénable de défense des amendements pour les conseillers de Paris, la décision reviendra au tribunal administratif de valider la délibération ou non.

En réponse, nous indiquerons que la proposition faite par le groupe vert de débattre de ce projet dans une séance du conseil de Paris dédiée uniquement à la vidéosurveillance a, elle, été refusée par le maire de Paris toujours déterminé à ne pas favoriser un vrai débat public sur ce projet.

Nous vous informerons des suites de cette procédure.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Crédits