Le Collectif démocratie et libertés
Signer la pétition

Agenda du Collectif Nous contacter.
La carte des caméras de vidéosurveillance à Paris. Testez vous sur la vidéosurveillance.

    

Qui sommes-nous ?

- Act-up (Paris)
- Alternative Libertaire (Paris)
- Les Alternatifs (Paris)
- Les Amis de Tolbiac / Le Barbizon (Paris 13)
- Association Cité Prost (Paris 11)
- Association Saint-Bernard (Paris 11)
- Estampe et Art Populaire (Paris 20)
- ATTAC (Paris 12)
- Cap21 (Paris)
- Chemins verts (Paris 11)
- Le Collectif 12 (Paris 12)
- Comité Métallos (Paris 11)
- Commune libre d’Aligre (Paris 12)
- La Coopérative (Paris 18)
- Fondation Copernic
- L’IPAM
- LDH Paris 10/11
- LDH Paris 12
- LDH Paris 13
- LDH Paris 18
- LDH Paris 20
- Le MRAP (Paris)
- Le Moulin à café (Paris 14)
- Le NPA (Paris)
- L’Ogresse (20e)
- Le Parti de Gauche (Paris)
- Le PCF (Paris)
- Privacy France (Big Brother Awards)
- Souriez, vous êtes filmés
- Sud PTT (Paris 12)
- Sud Ville de Paris (Paris)
- Union syndicale Solidaires (Paris)
- Urbanisme & démocratie (Paris 14)
- Les Verts (Paris) ...





Problèmes d'affichage ou pour signer la pétition ?


Premiers court-circuits sur la vidéosurveillance à Paris

mardi 24 août 2010, par CDL

Installées le 7 juillet, en panne le 23 aout.

Sur les cinq nouvelles caméras pour l’instant identifiées, 1 est déjà hors service, l’autre est accessible à tout le monde.

- La première caméra est située face au Fouquet (il faut bien vidéoprotéger les amis du président) sur les Champs Elysées. Elle n’a pas supporté la rosée du matin. On voit nettement quand on est en dessous les gouttelettes à l’intérieur du dôme ainsi que les traces de feux sur la caméra en elle-même. Cette caméra a cramée à cause de la pluie.....

Malheureusement, pas de photos zoomée du dôme trop sombre pour l’appareil photo du téléphone portable.

- La deuxième caméra est sur le champ de mars


23-08-10_1814
envoyé par CDL-Paris

Nous étions au champ de mars pour constater de nouveau l’absence des panneaux d’avertissement du public au sujet de la vidéosurveillance. Nous avons découvert également cette caméra ouverte au vent. La serrure rouillée a laché.

A 18 000 euros la caméra, ils n’ont pas été capable de sécuriser la trappe de maintenance. On se demande où est parti l’argent public ?

Le pire, nous avons signalé le problème à un policier en faction bien plus loin (depuis les réductions d’effectifs, ils sont moins présents) car quand même, c’est du courant dangereux accessible aux enfants. On n’est pas tombé sur le bon, ce n’était pas sa priorité.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Crédits